Le 19/02/2013 dans Actualités > État
 
Éducation

Rythmes scolaires : ça coince à Lyon et à Paris

 

Le maire de Lyon, Gérard Collomb (PS), annonce qu’il attendra 2014 pour mette en œuvre la réforme controversée des rythmes scolaires. Les discussions se tendent à Paris, où le maire, Bertrand Delanoë (PS), n’a pas encore pris de décision.

La réforme des rythmes scolaires aurait-elle du plomb dans l’aile ? Après que les principales associations d’élus ont pointé le surcoût pour les collectivités de cette réforme controversée, les maires de Lyon et de Paris se montrent très prudents quant à sa mise en œuvre. Les collectivités locales ont jusqu’à fin mars pour décider si elles reviennent à la semaine de quatre jours et demi dès la rentrée de septembre 2013 ou, à titre dérogatoire, à celle de 2014.

Dans un entretien publié mardi 19 février dans le quotidien régional Le Progrès, le maire PS de Lyon, Gérard Collomb, annonce qu’il attendra 2014 pour mettre en œuvre la réforme dans sa ville. Il faut “du temps pour que les choses puissent se faire de manière efficace” et “on va essayer de construire une convergence”, déclare-t-il, soulignant que “le problème financier est extrêmement important”.

Bientôt les élections municipales

Attendre nous permettra de voir ce qui se passe” concernant les aides de la caisse d’allocations familiales, relève Gérard Collomb. À Lyon, ces aides réduiraient le coût de la réforme à moins d’1 million d’euros. Lors de la dernière journée de mobilisation contre cette réforme, le 12 février, le syndicat d’instituteurs SNUIPP-FSU avait recensé 80 % de grévistes dans le Rhône (lire notre article sur « La fronde des instits« ).

À Paris, Bertrand Delanoë n’a pas pris sa décision. “Ou vous m’aurez convaincu de ne rien faire et je ne proposerai pas la réforme pour septembre 2013, a-t-il lancé le 18 février à l’occasion d’une réunion publique à laquelle ont participé quelque 700 personnes, ou je penserai que malgré les oppositions, les blocages, on peut faire une réforme qui soit un progrès pour tous.” Le maire de Paris a conclu : “Si je sens que je peux le faire, je le ferai”.

 

About Catherine Labrousse

Catherine LABROUSSE Consultante et coach Catherine LABROUSSE a été attachée de presse d’un ancien ministre des affaires étrangères, puis de 1996 à 1998, attachée parlementaire, directrice de cabinet et chargée de communication d’un député-maire et conseiller régional. Elle devient animatrice de territoire au sein du service développement territorial du Conseil Régional Languedoc-Roussillon, puis attachée parlementaire et chargée de la communication d’un député du Gard entre 2002 et 2010. Forte de ces expériences institutionnelles en communication et en management public, elle crée Consult&Nous, en juin 2010. Ses activités sont centrées, alors, sur des démarches d’aide à la définition de stratégies en management au sein de grandes entreprises (Nestlé Waters, Areva), de concertation et de communication interne et externe. Aujourd’hui, elle intervient dans le développement des compétences et cadres supérieurs et cadres, et se spécialise dans le coaching des leaders et des équipes. Elle développe des outils d’aide à la définition du sens de l’action au sein des organisations publiques et privées. Elle est coach de leader. Elle a récemment rejoint le réseau Vision 2021, animée par Robert DILTS et Gilles ROY sur l’Intelligence Collective en action

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation